Quel impôt souhaitez-vous réduire ?

Qu'est-ce qu'un FIP ?

Le Fonds d'Investissement de Proximité est un produit de gestion collective qui permet aux particuliers qui le souhaitent :

  • d'apporter leur contribution au développement de PME/PMI localisées dans une zone géographique spécifique (PME régionales situées dans 3 régions limitrophes),
  • en profitant de réduction d'impôts attractives sur l'ISF,
  • en contrepartie d'une prise de risque en capital et en liquidité et de la conservation de vos parts 5 ans minimum.

En bref

  • 60% de l'actif investi dans des PME-PMI non cotées,
  • Sans aucune contrainte sectorielle ou d'innovation (contrairement aux FCPI),
  • Des investissements dans 3 régions limitrophes.
  • 40% de l'actif investi de façon sécuritaire dans des actions cotées, des obligations ou des fonds monétaires.
  • Des réductions d'impôts attractives sur l'ISF : 50% de l'investissement (hors frais d'entrée,
  • Une durée de placement comprise entre 5 et 10 ans suivant les fonds.
  • 20% de l’actif est composé de PME de moins de 8 ans

Quelles sont les sociétés éligibles ?

Les FIP sont investis pour au moins 60% dans des PME françaises non cotées appartenant à trois régions limitrophes, dont au moins 20% dans de jeunes entreprises de moins de 8 ans. Le solde, 40% maximum, peut être placé dans des instruments financiers autorisés par la réglementation (instruments monétaires, actions, OPCVM…) ou dans des PME françaises d’autres régions.

Les conditions d'éligibilité des PME non cotées sont :

  • Chiffre d'affaires : < 50 M€
  • Bilan : < à 43 M€
  • Effectif : moins de 250 personnes (au moins 2)
  • Aucune contrainte sectorielle

À qui est destiné le FCPI ?

  • Aux contribuables qui payent jusqu'à 18 000 € d'ISF, soit environ 90% de la population des contribuables soumis à cet impôt.
  • Aux contribuables qui payent un ISF conséquent et qui souhaitent exonérer une partie de leur impôt via un FIP afin de bénéficier de la mutualisation des risques via l'investissement dans plusieurs PME.
  • Aux contribuables qui veulent diversifier leur patrimoine dans des entreprises non cotées.