FIP AGRO RENDEMENT

Sigma Gestion

FIP

RÉDUCTION IR :
18%
FRAIS D'ENTRÉE :
5% 2% (avec FCPI-enligne.com)
VALEUR D'ORGINE DES PARTS :
100€
SOUSCRIPTION MINIMALE :
1000€
DURÉE DE PLACEMENT :
5 ans (prorogeable 1 an)
BANQUE DÉPOSITAIRE :
RBC INVESTORS SERVICES
ZONE GÉOGRAPHIQUE :
Ile-de-France, Bourgogne Franche Comté, Auvergne Rhône-Alpes et PACA
SECTEURS D'INVESTISSEMENT :
tout secteur d’activités contribuant au développement ou à l’exploitation des industries agroalimentaires (IAA)
Notre avis :
Avis FCPI-enligne.com - J. Dupont

  • Le financement des PME se fera par obligations convertibles ce qui devrait permettre une certaine stabilité du fonds. 
  • Les frais de gestion sont réduits de 30% sur un semestre si la valeur liquidative du semestre précédent a diminué de 20% par rapport à la valeur d’origine.
  • Les gérants de Sigma Gestion percevront un intéressement progressif et indexé sur la performance obtenue par le souscripteur. Leur objectif : dégager des rendements réguliers pour mieux maîtriser le risque de perte en capital pour le souscripteur
  • Sigma Gestion soutient la lutte contre le cancer et la ceucémie de l’enfants. Concrètement, pour une collecte de 4 millions d’euros, un montant équivalent à 20 000 euros (plafond de le subvention) soit 42% des frais de constitution du fonds seront reversés par Sigma Gestion à cette association. Ainsi en souscrivant au fonds, vous contribuez directement au développement de cette association.

Stratégie d'investissement

Le secteur agroalimentaire français est souvent mis sous les projecteurs lors des manifestations de producteurs en colère ou à l’occasion des scandales alimentaires, plus rarement lors de ses nombreuses réussites commerciales ou techniques. Ce secteur a effectivement besoin de se moderniser, et les entreprises françaises œuvrant tant en amont, qu’au sein et en aval des industries agroalimentaires (IAA) sont capables d’y arriver grâce à des biens et services innovants et efficaces. En dépit de ce besoin de modernisation, le secteur agroalimentaire en France fonctionne très bien et est un atout géopolitique majeur.

La croissance d’un secteur n’est pas synonyme de croissance ni de performance des entreprises dans lesquelles le fonds sera investi.

Mode de financement

AGRO RENDEMENT vise à sélectionner et financer des PME françaises oeuvrant dans tout secteur d’activités contribuant au développement ou à l’exploitation des industries agroalimentaires (IAA), et capables selon nous de participer à relever les principaux défis alimentaires, environnementaux et de santé d’aujourd’hui et de demain.
En investissant dans AGRO RENDEMENT, vous donnez les moyens à ces PME de générer ou de maintenir en France des emplois qualifiés, et de mettre en valeur notre savoir-faire dans le secteur agroalimentaire.
Les PME visées interviennent dans des secteurs variés tant en amont, qu’au sein et en aval des IAA : drones agricoles, fabricants de matériel agricole, d’intrants ou de semances ; producteurs de la matière qui sera transformée (agriculteurs et éleveurs) ; sociétés de big-data agricoles ; acteurs qui conditionnent, raffinent, débactérisent, extraient, transforment, cuisinent, assemblent et distribuent les produits fournis par le secteur primaire…
La stratégie d’investissement vise en priorité le versement au Fonds d’intérêts et de dividendes potentiels selon la volonté des actionnaires des cibles avec des techniques d’investissement variées : Dette Mezzanine, Obligations Convertibles en Actions, Dettes privées, Actions de préférence, Comptes courant d’associés. Ces versements dépendent de la santé financière de la PME, il n’y a donc pas de garantie.
Le fonds sera investi au minimum à 40% en titres de capital, et présente un risque de perte en capital et une durée de blocage allant jusqu’au 31/12/2022 et au plus tard, sur décision de la Société de Gestion, le 31/12/2023.

Pourquoi le FIP AGRO RENDEMENT utilise des techniques d’investissement variées comme les Obligations Convertibles en Actions ou les Actions de préférence ?

  • Pallier la réduction du crédit bancaire octroyé aux PME liée aux nouvelles normes prudentielles Bâle III. Les banques devant maintenant limiter leur exposition aux risques pondérés les plus élevés, et donc les plus consommateurs de fonds propres, au premier rang desquels se situent les crédits aux petites et moyennes entreprises.
    • Permettre aux entrepreneurs d’obtenir des prêts bancaires supplémentaires à des taux historiquement bas. En améliorant les fonds propres des PME, AGRO RENDEMENT rassure les banques, qui prêtent ainsi de plus grands montants, dans un contexte de taux de crédit historiquement bas.
    • Permettre à des entrepreneurs de continuer leur développement en favorisant la maîtrise de leur capital. Tant que le dirigeant de la PME rembourse ses dettes auprès de la banque et les investisseurs financiers tels que les fonds, il évite la dilution du capital de sa PME.

QUI EST SIGMA GESTION ?

  • 3e Société de gestion de Capital Investissement Indirect (FIP-FCPI) dans le Palmarès 2017 du magazine Gestion de Fortune.
  • Depuis 1993, les gérants de Sigma investissent dans des solutions de capital investissement dédiées à de grands investisseurs et des investisseurs particuliers par le biais de Holdings d’Investissement, FIP, FCPI et FCPR. A partir de 2004, Sigma Gestion devient un acteur indépendant incontournable dans la collecte d’épargne auprès d’investisseurs souhaitant financer les PME françaises. La société est détenue par son équipe dirigeante en place depuis 2004, et par Sigma, son actionnaire historique
  • Sigma Gestion a été régulièrement primée par la presse spécialisée et affiche un fort dynamisme, avec une collecte de près de 20 millions d’euros en 2016.

* EN CONTREPARTIE D’UNE DUREE DE BLOCAGE LONGUE. LE FIP EST UN PRODUIT D’ÉPARGNE BÉNÉFICIANT DU CADRE FISCAL POUR L’IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE (ou revenu). Ces avantages résultent du caractère risqué de l’investissement dans des sociétés non cotées et/ou cotées sur des marchés non réglementés caractérisés par une faible liquidité.

Catégorie agrégée de fraisTFAM gestionnaire et distributeur maximum (TFAM-GD)Dont TFAM distributeur Maximum (TFAM-D)
Droits d’entrée et de sortie0.43%0.43%
Frais de constitution0.17%-
Frais récurrents de gestion et de fonctionnement3,98%1,30%
Frais non récurrents de fonctionnement liés à l’acquisition,
au suivi et à la cession des participations*
0,10%-
Frais de gestion indirects0.05% 
TOTAL4,73%1,73%

Le taux de frais annuel moyen (TFAM) gestionnaire et distributeur supporté par le souscripteur est égal au ratio, calculé en moyenne annuelle, entre : – le total des frais et commissions prélevés tout au long de la vie du fonds, y compris prorogations, telle qu’elle est prévue dans son règlement ; – et le montant des souscriptions initiales totales. Ce tableau présente les valeurs maximales que peuvent atteindre les décompositions, entre gestionnaire et distributeur, de ce TFAM.