FIP APICAP DISTRIBUTION ET COMMERCE

APICAP

FIP

RÉDUCTION ISF :
50%
RÉDUCTION IR :
18%
FRAIS D'ENTRÉE :
5% 2% (avec FCPI-enligne.com)
VALEUR D'ORGINE DES PARTS :
10€
SOUSCRIPTION MINIMALE :
1000€
DURÉE DE PLACEMENT :
7 ans (prorogeable 2 ans)
BANQUE DÉPOSITAIRE :
BANQUE FEDERATIVE DU CREDIT MUTUEL
ZONE GÉOGRAPHIQUE :
Île-de-France, Basse et Haute Normandie, Picardie
SECTEURS D'INVESTISSEMENT :
Acquisition agrandissement, modernisation, rénovation, transmission de magasins. Développement d’activités périphériques : jardinage, station-service, bricolage...
Notre avis :
Avis FCPI-enligne.com - J. Dupont

  • FIP investi en actions et en obligations convertibles
  • FIP investi dans des projets aux emplacements premium selon l’équipe de gestion, adossés à une enseigne de renommée nationale ou internationale et menés par des dirigeants expérimentés
  • Permet d’investir dans des actifs solides et résilients

Fonctionnement du FIP

Le FIP sera investi à : 100% de l’actif du Fonds investi en PME éligibles.

Stratégie d'investissement

Choisir APICAP DISTRIBUTION ET COMMERCE, c’est diversifier son épargne sur une tendance porteuse, selon l’analyse de la société de gestion : des consommateurs de plus en plus avertis, sensibles à consommer différemment et localement.

Pour chaque projet sélectionné, nous aurons pour vocation :

  • d’investir
    • dans des pme : qui exploitent un ou plusieurs fonds de commerce ;
    • ou qui exploitent un ou plusieurs fonds de commerce et qui détiennent les murs.
  • de financer :
    • l’expansion des magasins, notamment à travers le développement d’activités complémentaires (station‑service, magasin de bricolage, drive…).
    • la modernisation des infrastructures pour répondre aux enjeux de consommation énergétique.
    • la transmission des magasins à la nouvelle génération.

 

Mode de financement

Pour trouver une source de financement adaptée à chaque PME financée, Apicap Distribution et Commerce pourra investir : 40 % minimum en actions. 60 % maximum en obligations convertibles.
Le FIP cherchera à constituer un portefeuille d’obligations dont le risque d’émission est jugé satisfaisant par l’équipe de gestion et proposant des rendements compris entre 7 et 12 % sur des durées de 3 à 7 ans. Ces rendements restent dépendants de la santé de l’entreprise et ne sont donc pas garantis.

Accroître la présence en milieu urbain

Depuis 2008, plus de 87 % des ouvertures concernent des surfaces inférieures à 1 000 m2 pour plus de proximité avec le consommateur. Les enseignes ont développé le parc de magasins de 20 % en 10 ans, une révolution qui a eu pour effet de faire grimper la densité commerciale. Et il reste de la marge : cette dernière est particulièrement faible en milieu hyper urbain où 41 % des français résident, pour seulement un tiers des points de vente.

Multiplier les services dans et autour du point de vente

Les commerçants ont bien compris que plus leurs établissements sont entourés de services, plus ils font recette. Historiquement, la station essence constituait le service de prédilection pour attirer le consommateur. Demain, les services associés devront être beaucoup plus diversifiés : conciergeries, gardes d’enfants, point relais colis....

Travailler l’attractivité du magasin

Comment faire pour donner envie au consommateur de pousser le chariot ? Selon Nielsen, « le secteur frais est la réponse, en particulier le frais traditionnel ». Le frais est « l’un des rayons les plus dynamiques depuis les années 2000 », si bien que la surface allouée tend à augmenter. Le frais occupe désormais 28 % de la surface au sol d’un point de vente contre 26 % en 2011, à la fois via le libre-service et les métiers, boucherie et poissonnerie en tête.

Accélérer l’expansion du drive

Aidé par la montée en puissance de l’e‑commerce, le drive se généralise. Un quart des supermarchés ont un click drive rattaché, ce qui ne permet de couvrir que la moitié de la population. Pour la deuxième année consécutive, les magasins accolés à un drive sont plus dynamiques, grâce à un chiffre d’affaires drive qui vient à 40 % en additionnel pour un supermarché.

Assurer la transmission et le financement des indépendants

Composée d’indépendants et franchisés qui se sont installés majoritairement dans les années 70/80, la Grande Distribution va voir ses équipes dirigeantes se renouveler dans les 10 ans à venir, parallèlement au souhait de certains grands acteurs de consolider le poids des indépendants. En effet, à l’heure de la proximité revenue, qui peut mieux piloter un assortiment régional que celui qui est impliqué dans la vie locale ? Qui peut mieux adapter son magasin aux attentes de ses clients ? Le commerçant indépendant.

Construire des surfaces économes et écolos

Un magasin mieux isolé, plus économe, plus lumineux et qui s’inscrit dans son environnement. Voilà en quelques mots le principe des magasins de demain, proposant des bâtiments, des infrastructures et des meubles quasi hermétiques, permettant une économie de 25 à 30 % sur le budget énergie.

Ce sont à la fois à des enjeux d’économies énergétiques et à des enjeux environnementaux auxquels doivent désormais répondre les nouvelles surfaces commerciales.

QUI EST APICAP ?

  • 15 ans d’expérience consacrés au soutien des PME

  • 100 % indépendant d’un point de vue capitalistique

  • 4 véhicules d’investissement

  • 450 entrepreneurs accompagnés

  • 25 professionnels de l’accompagnement des PME

  • 6 associés entrepreneurs

  • 700 distributeurs qui nous font confiance

  • 128 PME en portefeuille

  • 55 000 souscripteurs personnes physiques

* EN CONTREPARTIE D’UNE DUREE DE BLOCAGE LONGUE. LE FIP EST UN PRODUIT D’ÉPARGNE BÉNÉFICIANT DU CADRE FISCAL POUR L’IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE (ou revenu). Ces avantages résultent du caractère risqué de l’investissement dans des sociétés non cotées et/ou cotées sur des marchés non réglementés caractérisés par une faible liquidité. A l’échéance du Fonds, les plus-values éventuelles sont exonérées d’impôt (hors prélèvements sociaux).

Catégorie agrégée de fraisTFAM gestionnaire et distributeur maximum (TFAM-GD)Dont TFAM distributeur Maximum (TFAM-D)
Droits d’entrée et de sortie0.56%0.56%
Frais de constitution0.05%-
Frais récurrents de gestion et de fonctionnement3,95%1,50%
Frais non récurrents de fonctionnement liés à l’acquisition,
au suivi et à la cession des participations*
0,10%-
Frais de gestion indirects- -
TOTAL4,66%2,06%

Le taux de frais annuel moyen (TFAM) gestionnaire et distributeur supporté par le souscripteur est égal au ratio, calculé en moyenne annuelle, entre : – le total des frais et commissions prélevés tout au long de la vie du fonds, y compris prorogations, telle qu’elle est prévue dans son règlement ; – et le montant des souscriptions initiales totales. Ce tableau présente les valeurs maximales que peuvent atteindre les décompositions, entre gestionnaire et distributeur, de ce TFAM.