GFI France Valley

France Valley

Investissement forestier

GFI France Valley
Date limite de souscription :

NC

RÉDUCTION IR :
18%
FRAIS D'ENTRÉE :
0%
VALEUR D'ORGINE DES PARTS :
113
SOUSCRIPTION MINIMALE :
1130€
DURÉE DE PLACEMENT :
ans (La durée de placement recommandée est supérieure à 10 ans)
BANQUE DÉPOSITAIRE :
ZONE GÉOGRAPHIQUE :
France
SECTEURS D'INVESTISSEMENT :
Forêts
Notre avis :
Avis FCPI-enligne.com - J. Dupont

Pourquoi investir dans un GFF

  1. Diversifier son Patrimoine – placement de long terme accessible, tangible et durable
  • Actif réel dont la variation ne dépend pas des marchés financiers
  • Revenus de coupes de bois distribués en dividendes (non garantis et irréguliers).
  • Des assurances tempête/incendie sont possibles (ces assurances sont partielles et le risque phytosanitaire ne peut être assuré, et il subsiste un risque de perte de valeur de votre investissement).
  1. Organiser son Patrimoine – fiscalité adaptée aux spécificités de la Forêt
  • 18% de réduction d’Impôt sur le Revenu dans la limite d’un investissement de 50.000 euros pour un célibataire et 100.000 euros pour un couple, réduction limitée au plafonnement des niches fiscales de 10.000 euros (en contrepartie d’une durée minimale de blocage de 5 ans ½ à 7 ans(*) et en contrepartie d’un risque de perte en capital – non cumulable avec la réduction d’IFI).
  • Exonération d’IFI : l’investissement d’un associé qui détient moins de 10% des parts de GFF est exonéré d’IFI. Si sa détention est supérieure à 10%, alors la valeur des forêts détenues par le GFF est soumise à l’IFI pour la quotepart de détention de l’associé, après un abattement de 75%.
  1. Transmettre son Patrimoine – matérialiser une épargne qui se transmet de génération en génération
  • 75% de réduction des droits fiscaux lors de donations ou de successions, sans plafonnement ni contrainte de lignée ou de conservation des parts, mais avec un engagement d’exploitation durable sur 30 ans pris par le Groupement Forestier. Cet abattement est appliqué à la valeur des forêts effectivement détenues par le Groupement Forestier.
  • Cette réduction patrimoniale est cumulable avec les réductions d’IFI et Impôt sur le Revenu.

Fonctionnement de la Foncière Forestière

La loi de Finances 2017 a confirmé que Foncière Forestière permet au choix :
• de réduire son ISF de 50 % du montant souscrit en actions nouvelles Foncière Forestière, dans la limite
d’une souscription de 90 000 € (soit une réduction d’ISF maximale de 45 000 €)
• de réinvestir ses plus-values de cession dans le cadre des dispositives de l’article 150-B ter du CGT. Cette éligibilité permet aux dirigeants actionnaires de neutraliser le montant de la plus-value de cession des titres de leur entreprise en réinvestissant, via une holding, le fruit de leur vente dans FONCIÈRE FORESTIÈRE.
• ces avantages sont la contrepartie d’un risque de perte en capital et d’un blocage des actions pendant au moins 8 ans

Les actions de Foncière Forestière sont financièrement plus accessibles qu’une forêt en direct pour des surfaces permettant l’organisation de l’exploitation ; Foncière Forestière a pour objectif de diversifier les massifs forestiers détenus, tant géographiquement qu’en termes d’essences, de maturité et de stratégies d’exploitation (rendement versus valorisation) ; Les investissements et la gestion technique des actifs, ainsi que la gestion administrative et financière sont réalisés par un professionnel.

Les Atouts de la Foncière Forestière

1. Un actif décorrélé, tangible et en croissance régulière.

La forêt constitue un investissement tangible offrant une valorisation régulière, un régime fiscal attrayant, tout en étant déconnecté des marchés financiers. Ces avantages ont de quoi séduire aujourd’hui, pour peu que l’on accepte de vivre au rythme de la nature. Le bois offre en
effet des rendements annuels faibles (généralement 2 à 3 % bruts) et s’envisage sur le long terme (20 à 30 ans).

2. Une réduction d’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) Article 885-0 V BIS du CGI.

Foncière Forestière permet d’obtenir une réduction ISF de 50 % dans la limite d’un investissement de 90 000 €, en contrepartie d’un risque de perte en capital et d’une durée de blocage 7 ans minimum (*) et une exonération à 100 % de la souscription (sortie totale du patrimoine taxable à l’ISF).


3. Un report d’imposition des plus-values de cession. Article 150-0 B ter du CGI

Foncière Forestière est éligible au réinvestissement des plus-values de cession, dans le cadre des dispositions de l’article 150 – B ter du CGI. Cette éligibilité permet aux dirigeants actionnaires de neutraliser le montant de la plus-value de cession des titres de leur entreprise en réinvestissant, via une holding, le fruit de leur vente dans Foncière Forestière.

Les Risques

  • L’investissement au capital de la société FONCIÈRE FORESTIÈRE présente un risque de perte en capital inhérent à tout investissement en capital,
  • L’investissement au capital de la société FONCIÈRE FORESTIÈRE présente un risque de rentabilité négative inhérent à tout investissement en capital,
  • L’investissement au capital de la société FONCIÈRE FORESTIÈRE présente un risque d’illiquidité puisqu’il n’existe aucune garantie de rachat des parts souscrites